Letourneur Conseil > SSP - A210

Le but des campagnes de reconnaissance et des phases d’investigation est de déceler la présence d’éventuelles concentrations de polluants dans les eaux souterraines afin d’évaluer la qualité environnementale du milieu étudié et de statuer sur d’éventuels risques sanitaires.

La prestation élémentaire A210 relative aux investigations sur les eaux souterraines est réalisée, en règle générale, suite à l’étude documentaire intégrée dans la prestation INFOS (visite de site, études historiques, documentaires et mémorielles, étude de vulnérabilité) des différents diagnostics environnementaux. 

Si la nappe est située à faible profondeur, deux cas sont à prendre en compte :

  • Cas n°1 : L’absence de source de pollution significative sur site ou à proximité du site ;
  • Cas n°2 : La présence de source de pollution significative sur site et à proximité du site et/ou sa déclaration en tant qu’ICPE.

Les piézomètres seront installés préférentiellement de manière à ce qu’ils puissent être conservés une fois le projet réalisé.

Dans le cas n°1 – Absence de source de pollution significative :

Un unique piézomètre est installé au centre du site ou en aval hydraulique supposé, afin d’obtenir une première indication sur la qualité des eaux souterraines. Si les eaux de cet ouvrage se révélaient polluées, deux autres ouvrages au minimum seraient alors installés et nivelés, au cours d’une seconde intervention, afin de déterminer le sens d’écoulement de la nappe au droit du site et l’extension du panache de pollution.

Dans le cas n°2 – Présence de source de pollution significative et/ou site référencé en tant qu’ICPE :

Trois piézomètres minimum seront installés sur le site afin de vérifier la qualité des eaux souterraines en amont et en aval hydraulique du site.

Les piézomètres feront l’objet d’un nivellement afin de déterminer le sens d’écoulement de la nappe.

Une fois les piézomètres posés, 72 heures d’attente sont nécessaires avant d’effectuer le prélèvement des eaux souterraines. Une fois ce délai imparti terminé, une purge de 3 à 5 fois le volume d’eau restant dans le piézomètre est effectuée afin de renouveler l’intégralité de la colonne d’eau.

Ensuite, les prélèvements sont effectués soit au bailer à usage unique soit à la pompe, conditionnés dans les règles de l'art et envoyés en laboratoire certifié COFRAC ou équivalent.

La mission A210 s’appuie sur les textes suivants :

  • Les prescriptions de la norme NF X31-620 de décembre 2018 (sites et sols pollués) ;
  • Les prescriptions de la norme NF X10-999 d’août 2014 (réalisation, suivi et abandon ouvrage) ;
  • Les prescriptions de la norme NF X31-615 de décembre 2017 (échantillonnage eaux souterraines) ;


Un suivi pourra également être mis en place afin de pouvoir :

  • Suivre la qualité des eaux souterraines en période de basses eaux et hautes eaux ;
  • Suivre le battement de la nappe en période de basses eaux et hautes eaux.